Méregtelenítés garanciával Természetes méregtelenítés Nem génmanipulált Svájci minőség

La graine de lin – une arme magnifique contre le cancer

Graines de linLa graine de lin mérite ce titre grâce à son utilisation diversifiée d’autrefois: on l’a mangé, on en a préparé des toiles, de plus, elle se servait également d’un excellent médicament.

Aujourd’hui, il est connu que la graine de lin a un effet stimulant sur l’activité de l’intestin, elle fait supprimer la constipation et la diarrhé. On sait également qu’elle aide aussi en cas de la gastrite et de l’ulcère de l’estomac. En revanche, on sait moins de l’effet anticancéreux et bienfaisant de la graine de lin.

Le secret de l’impact de la graine de lin

La graine de lin contient 42 % de la matière grasse et 28 % de fibres, elle est une source excellente des acides gras omega-3, des lignanes et des fibres. Tous les trois composants de la graine de lin sont très importants et contribuent ensemble à la protection de la santé.

L’huile de lin contient deux acides gras essentiels polyinsaturés que l’organisme humain n’est pas capable de synthétiser et, comme dans le cas des vitamines et des minéraux, l’apport alimentaire direct est indispensable de les acquérir à partir des aliments qu’on consomme. Comme la plupart des huiles végétales, elle contient de l’acide linolique essentiel (oméga-6) ayant un rôle principal dans notre vie. Cependant, contrairement à la plupart des huiles, elle contient de l’acide alpha linolénique (ALA) étant aussi un aminoacide essentiel. C’est le précurseur de la famille oméga 3, qui sont très importants non seulement pour protéger la santé, mais sont d’importance vitale. Sur la base d’une partie de ces acides gras oméga-3, l’organisme produit des prostaglandines bienfaisantes, capables de détruire les cellules cancéreuses. Le manque d’ALA (ce qui est typique pour les habitudes alimentaires modernes à ne pas suivre) est responsable de la formation des enzymes nocifs, des oxydases qui lancent l’accroissement des tumeurs et causent beaucoup de troubles chroniques.

Les lignanes sont les composants les plus importants de tégument de la graine de lin. Parmi les alimentations, c’est la graine de lin qui est la plus riche en lignanes. La graine de lin en contient 100 fois plus que les autres alimentations végétales. Seulement, 98% des lignanes sont éliminées au cours de la pression de la graine de lin. Certains producteurs remettent les lignanes dans l’huile, mais beaucoup d’autres non. Regardez les étiquettes – le plus sain des marques d’huile sont celles dont les producteurs ont remis les lignanes dans l’huile. Elles font partie des familles des phyto-mélanges, et sont au centre de l’intérêt de beaucoup de chercheurs dans nos jours. Les lignanes ont un effet antioxydant, et on a découvert qu’elles ont également un effet important sur le métabolisme et sur le fonctionnement de l’hormone estrogène. Elles se comportent en tant qu’un estrogène faible dans l’organisme et exercent aussi un effet sur l’estrogène plus fort, produit par la corps. Les bactéries de l’intestin convertissent les lignanes en entérolactons et entérodiols qui s’absorbent à travers des parois de l’intestin et arrivent aux tissus par le flux sanguin. Elles s’attachent aux récepteurs d’hormone dans les cellules des seins, des ovaires et de l’utérus et modèrent ainsi l’impact de l’estrogène humain. Il a été découvert que le niveau suffisant de l’entérolacton dans le sang réduit le risque de l’évolution d’un cancer du sein. Pour prendre un exemple, à l’Université de Toronto, Dr. Lillian Thompson a fait une recherche sur des femmes chez lequelles le cancer de sein a été récemment détecté. Ces femmes ont reçu tous les jour des graines de lin moulues (25 g), ajoutées à leurs alimentations. En moyenne, trois semaines ont passé après la diagnose jusqu’à la date de l’opération, et le résultat de la cure de la graine de lin a surpassé les attentes. Pendant l’opération, quand les médecins ont enlevé la tumeur, ils ont observé qu’elle était beaucoup moins grande sous l’effet de la graine de lin.

Les fibres jouent également un rôle important dans la réduction des risques de l’évolution d’un cancer. Elles absorbent les substances chimiques nuisibles, les carcinogènes, que l’on excrète avant, en empêchant qu’ils puissent pénétrer dans nos organes et leur nuire. En outre, les fibres dans l’intestin assurent un milieu favorable à la flore naturelle de l’intestin. De plus, à l’aide des enzymes et des microbes se trouvant dans le suc intestinal, elles se décomposent en acides carboxyliques à courte chaîne ayant également des effets anticancéreux.

La graine de lin contre le cancer

L’une des découvertes de la science médicale de grande portée du 20e siècle a été faite en 1951 par Dr. Johanna Budwig, Phd, biochimique allemand, qui fait partie des grands personnages européens travaillant dans le domaine des graisses et de l’alimentation.

La doctoresse Budwig a étudié attentivement les prélèvements de sang de ses malades et cherchait des rapports de qualité entre les échantillons des personnes malades et celles en santé. Après avoir étudié des milliers de prélèvements de sang, elle a découvert la différence que le niveau des acides gras oméga-3 était plus élevé dans le sang des gens en santé que dans celui des malades. Ces acides gras sont indispensables au fonctionnement correct de l’organisme. C’est pour cela, elle a commencé à chercher la meilleure solution d’obtenir des acides gras oméga-3 qui s’absorbent de façon appropriée par l’organisme humain. Après avoir effectué beaucoup d’expériences, elle a tiré la conclusion que la petite graine de lin est une excellente source des acides gras oméga-3. Cependant, uniquement l’huile de lin protégée de la chaleur et de l’oxydation, provoquées par l’oxygène et la lumière, s’est avérée suffisamment saine et sauve pour servir la santé. Puisque l’huile de la graine de lin produite et stockée de manière incorrecte devient rapidement jaune et alors-là ne fait pas de bien à la santé, mais elle est malsaine.

La doctoresse Budwig a aussi découvert que, contrairement aux personnes en santé, dans le sang des cancéreux graves, certains facteurs essentiels manquent, notamment le niveau des phosphatides et des lipoprotéines était trop bas. Quand elle a donné ces composants naturels à ses malades pendant trois mois, leurs tumeurs se sont rétrécies petit à petit, leur faiblesse et leur anémie se sont disparues, et ils ont retrouvé leur vitalité.

La voie naturelle

Les symptômes du cancer, des troubles du fonctionnement du foie et du diabète du type 2 se sont atténués. Ensuite, la doctoresse Budwig a trouvé le mode naturel d’introduire ces composants essentiels tellement indispensables à la nourriture quotidienne dans l’organisme des gens.

Tout simplement, par la consommation de deux aliments naturels et délicieux – du fromage blanc à la faisselle/fromage cottage et de l’huile de lin (graine de lin) qui peuvent non seulement prévenir le cancer, mais, dans certains cas, peuvent même le guérir.

Le régime de Budwig, après l’utilisation clinique pendant plus de dix ans, a aidé des milliers de gens. De plus, il a été prouvé que la cure de la graine de lin était aussi efficace là, où le traitement traditionnel avait échoué.

Beaucoup de scientifiques dans le monde, mis au courant des succès de la thérapie de Budwig, ont commencé à s’intéresser à la graine de lin et à l’huile, et à faire des recherches sur les effets de la graine de lin. Les résultats de nombreuses recherches effectuées pendant les années 90 étaient spectaculaires. Les succès de guérison de la doctoresse Budwig, qui ont été minutieusement notés, restaient valables aussi devant l’institut médical conventionnel faisant toujours l’opposition. Beaucoup de médecins et nutritionninstes excellents marchent aujourd’hui dans les traces de ses pas.

La graine de lin quotidienne

Maintenant, que vous êtes mis au courant des effets bienfaisants de la graine de lin, je suppose, que vous prenez goût à la consommation de la graine de lin. De même, pour l’utilisation appropriée, voilà quelques conseils pratiques.

Préparation et utilisation de la graine de lin

  • Les principes actifs de la graine de lin (y compris aussi les anticancéreux) ne se trouvent pas seulement dans l’enveloppe, mais aussi à l’intérieur de la graine de lin, donc il faut la moudre (au moulin à café ou à pavots) et la consommer immédiatement. (Attention! Ne moudrez pas la graine de lin pour le réserve.)

  • L’effet de la graine de lin n’intervient qu’à l’état cru, sans traitement thermique (à d’autres fins thérapeutiques, on utilise la graine de lin en entier après l’avoir arrosé de l’eau froide ou bouillante).

  • (L’huile de) la graine de lin est à consommer toujours avec des aliments sulfureux, riches en protéines (fromage, noix, oignon, poireau, ail, ciboulette). La meilleure combinaison est la graine de lin avec du fromage cottage, du fromage blanc à la faisselle ou du yaourt. Pourquoi? Les graisses ne se solubilisent dans l’eau que s’ils se mélangent avec des protéines, ainsi leur capacité d’absorption augmente. Si ce n’est pas le cas, beaucoup de fonctions essentielles à la vie s’affaiblissent, de plus, s’endommagent. Premièrement, l’oxygénation appropriée de l’organisme se dégrade.

  • La cure à la graine de lin dure pendant 3 mois. Au cours des 3 semaines qui suivent, on réduit progressivement la dose à 1 cuillère à soupe par jour. La dose préventive est toujours 1 cuillère à soupe par jour.

La recette de Dr. Johanna Budwig:

150 g du fromage cottage, 2 à 5 cuillères à soupe de l’huile de lin, 1 à 3 cuillères à soupe de la graine de lin et une pincée de chili. Si on les mélange dans un mixeur, il faut y ajouter autant d’eau que la mélange de graines de lin s’amollisse et soit crémeuse.

Les autres parties de la cure de la graine de lin

NIl ne faut pas oublier dans le cas de quelconque diète, ni dans le cas de la cure de la graine de lin la consommation de beaucoup de liquides, sans forcer – de l’eau, de l’infusion diurétique (les feuilles du bouleau verruqueux, la prêle des champs, la solidage, la grande ortie, l’herniole), sous forme du thé vert, sans sucre ou avec un peu de miel.

Quand les cellules cancéreuses se décomposent, des toxines se dégagent qu’il faut évacuer de l’organisme. C’est pour cela, il faut boire du jus de betterave rouge en parallèle de la cure de la graine de lin (3 betteraves rouges, 2 carottes, 1 céleri, 1 pomme de terre à la taille d’un oeuf, 1 persil).

On peut contribuer au succès de la cure de la graine de lin en éliminant le sucre et les graisses animaux de l’alimentation, en réduisant la consommation de viande au minimum, et en même temps en mangeant selon le régime dissocié, libérant ainsi la digestion et contribuant à l’effet curatif et anticancéreux.

Clean Inside®

Clean Inside® - Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Clean Inside® est un nettoyant intestinal composé de 20 sortes de fibres végétales solubles et insolubles. Sa composition spécifique permet un nettoyage intestinal approfondi. Les fibres sont indispensables au bon fonctionnement de l'intestin ; intégrées quotidiennement dans un programme de nettoyage intestinal, les fibres contribuent à éliminer les déchets intestinaux et à prévenir leur réapparition. A l’aide des fibres, nous arrivons à éliminer les déchets intestinaux et à prévenir leur nouvelle formation.

Continuez à lire >>