Méregtelenítés garanciával Természetes méregtelenítés Nem génmanipulált Svájci minőség

Nous vivons le siècle des probiotiques

Siècle des probiotiquesEn dépit du fait que nous savons depuis l’antiquité que la qualité de notre vie et notre longévité sont fondamentalement conditionnées par la bonne santé de nos intestins, nous avons longtemps ignoré et sous-estimé le rôle crucial que jouent les bactéries amies qui habitent notre système intestinal.

Au regard de la dégradation de notre mode de vie moderne, il semble chaque jour plus important de renforcer les capacité de résistance de nos organismes afin d’anticiper les différentes maladies de civilisations auquelles nombre d’entre nous sont plus que jamais exposés. Dans ce contexte, l’aide de ces bactéries appellées probiotiques peut nous être très précieuse.

L’organisme humain est constamment confronté à différents facteurs de risque et l’effet reconnu de ces facteurs sur le développement des maladies nous incitent à chercher et à mettre en place des solutions efficaces et simples pour sauvegarder notre santé. Les bactéries amies et vivantes, appellées probiotiques ou bactéries lactiques, sont présentes dans certains aliments.

Si les probiotiques sont présents en nombre suffisant dans les aliments, ils exercent des effets positifs sur nous de manière incontestable. Les probiotiques sont bénéfiques pour notre santé car ils modulent les réactions immunitaires, contribuent à maintenir l’équilibre entre les facteurs stimulant l’inflammation et ceux qui sont anti-inflammatoires.

Les aliments qui contiennent des probiotiques en quantité sont principalement les aliments lacto-fermentés issus du lait et des légumes tels que le yaourt, le kefir, le lait fermenté, le fromage frais de brebis au lait cru, la choucroute crue, le concombre, les légumes fermenté, etc.)

L’effet bénéfique du lait fermenté sur la santé est mentionné dans l’ancien testament et les vertus des probiotiques était déjà reconnues à cette époque. Il y a un peu plus d’un siècle (en 1907), Elie Metchnikoff, biologiste et bactériologiste russe, émit l’hypothèse selon laquelle la longévité exceptionnelle de certaines populations du Caucase, de l’Asie Moyenne et des Balkans était due au remarquable état de leur flore intestinale. En effet, ces populations consommaient quotidiennement du lait fermenté (et les probiotiques qui l’accompagnent) permettant que les microbes pathogènes présents dans l’intestin soient remplacés par des bactéries bénéfiques. Cette hypothèse est aujourd’hui mondialement reconnue. Lors des recherches que Metchnikoff entreprit ultérieurement, il identifia deux bactéries particulières : le streptococcus thermophilus et lactobacillus bulgaricus. En 1908, Metchnikoff reçu le prix nobel de médecine pour ses recherches dans le domaine des probiotiques et des défenses immunitaires.

Les probiotiques et le système immunitaire

Un régime équilibré ne se définit pas uniquement par la composition des aliments qu’il contient car il dépend également de nos capacités digestives. Les bactéries probiotiques « amies » qui vivent en symbiose dans notre système digestif sont indispensables à une digestion optimale des nutriments que nous consommons.

Il convient donc de les soutenir et de ne pas les détruire par des prises inutiles d’antibiotiques. Les yaourts nature et tous les produits issus de lait fermenté sont des aliments qui ont une teneur intéressante en probiotiques. Néanmoins, on trouve aussi ces bactéries « amies » dans la choucroute crue (non pasteurisée, non cuite) et dans certaines fibres alimentaires.

Les bactéries lactiques et les probiotiques (les lactobacilles et les bifidobactéries que l’on trouve dans la choucroute crue ou dans le yaourt) nichent dans les parois du côlon, où ils produisent de l’acide lactique et d’autres acides naturels et organiques. Grâce aux probiotiques, les bactéries de putréfaction et les bactéries pathogènes meurent, permettant aux probiotiques de protéger efficacement la muqueuse des intestins contre l’attaque d’autres souches de bactéries agressives. Ainsi, les probiotiques contribuent au bon fonctionnement des intestins et sont indispensables au bon fonctionnement de notre système immunitaire. En effet, les agents de notre système de défense (les lymphocytes) sont élaborés dans les intestins, qui est la surface la plus étendue de l’activité immunitaire chez l’homme.

C’est stupéfiant : sur une surface estimée de 250 à 350 mètres carrés (l’équivalent d’un terrain de sport), les bactéries intestinales, la membrane muqueuse et le tissu lymphatique entretiennent une communication permanente. On ne peut qu’être fasciné par cette activité qui a inlassablement lieu sur cette « surface de friction » d’où l’organisme extrait les matières de construction à partir des aliments assimilés et se débarasse des déchets à ce même endroit. Si la communication entre ces trois acteurs vient à disfonctionner, la tolérance et la protection immunitaire s’amenuisent conduisant d’une part à la colonisation du milieu par des organismes pathogènes ou à une réaction immunitaire exagérée aux antigènes des aliments qui se manifeste par une intolérance à certains aliments. La prise de probiotiques de qualité peut prévenir ou endiguer ce phénomène.

Le soutien des produits lacto-fermentés

L’implantation de bactéries dans l’intestin prend lieu dès la naissance principalement lors du passage du bébé dans le conduit vaginal. Il se poursuit avec l’allaitement puis par le remplacement du lait par des aliments nouveaux. Dès l’enfance, il est aujourd’hui avéré que la composition de la microflore intestinale joue un rôle majeur dans le développement physiologique de l’ensemble de l’organisme.

L’organisme de l’adulte vit en symbiose avec plus de 400 sortes de bactéries intestinales. Chacun possède une flore qui lui est unique, tant par sa composition que par son fonctionnement. L’estomac et la partie supérieure de l’intestin grèle abritent une quantité minime de bactéries (103/105 bactéries par gramme de contenance) en raison du PH acide du lieu et du transit rapide des aliments qui y séjournent. le colôn pour sa part, héberge une quantité phénoménale de bactéries (environ 1000 par gramme de contenance) et l’on considère que ces bactéries peuvent représenter jusqu’à 40% du poids des selles. Les effets positifs des produits de fermentation du lait sur la santé humaine ont été observés tout au long du 20ème siècle et sont clairement liés aux probiotiques.

Les produits issus du lait fermenté les plus populaires sont le yaourt, le lait acidophile et le kefir. Leurs nombreux effets bénéfiques sur la santé sont indéniablement liés aux probiotiques qu’ils contiennent.

De nombreuses recherches ont démontré par exemple :

  • que les probiotiques réduisent les infections intestinales puisqu’ils font barrière à l’accroissement des bactéries pathogènes, des levures et des moisissures.

  • que les probiotiques produisent des enzymes qui améliorent la digestibilité des protéines et des fibres.

  • qu’ils ont un effet hypoallergènique à la lactalbumine.

  • que les probiotiques augmentent l’absorption du calcium, d’autres matières minérales et des vitamines.

  • que les probiotiques améliorent l’intolérance au lactose.

  • que les probiotiques stimulent le système immunitaire.

  • qu’ils ont des effets anticancéreux.

  • que les probiotiques contribuent à un transit régulier, génèrent une sensation de satiété et réduisent les ballonnement.

  • que dans tous les cas, les probiotiques sont capables de prévenir les diarrhées aiguës d’origine bactérienne ou virale, les diarrhées consécutives à un traitement antibiotique ou cytostatique, la « turista » du voyageur et même de protéger l’organisme lors d’un traitement par radiothérapie.

  • que les probiotiques contribuent grandement à la vitalité et la longévité.

L’intérêt « santé » des aliments fermentés ne dépend pas seulement des activités directes des probiotiques, mais aussi des effets des produits du métabolisme qui sont créés lors de la fermentation par les bactéries.

L’hydrolyse des probiotiques génère des peptides qui incluent 3 à 20 acides aminés à effet de coloration. Certains peptides courts comme le valyl-prolyl-proline (Vpp), et l’ isoleucyl-prolyl-proline (ipp) réduisent la tension artérielle.

La fermentation du lait crée également d’autres peptides qui ont des effets opiacés ou hypnotiques comme par exemple la casomorphine et la lactorphine.

Certains phosphopeptides dont ceux issus de la caséine augmentent la disponibilité du calcium par le fait qu’ils le maintient sous forme de solution dans l’environnement basique de la dernière partie de l’intestin grêle. Les phosphopeptides sont essentiels au transport d’autres minéraux.

Les bactéries ne sont pas toutes identiques

Diverses bactéries intestinales habitent les intestins humains depuis la nuit des temps. Elles sont capable d’y vivre et de s’y multiplier. Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui ne demeurent dans le tube digestif que provisoirement. Elles y exercent des fonctions bénéfiques mais ne sont pas capables de coloniser l’intestin sur le long terme.

Pour pouvoir constater les effets positifs des probiotiques et en bénéficier, il convient de les consommer de manière régulière et sur une période de temps suffisemment longue. Probiotique est un mot d’origine grecque qui signifie étymologiquement « pour la vie ». Cette terminologie a été utilisée pour la première fois en 1965 en opposition au mot « antibiotique ». Les probiotiques font partie des aliments fonctionnels. On peut ingérer les probiotiques sous forme de gélules, de comprimés ou de suspension. Les probiotiques sont efficaces s’ils sont intégrés aux aliments de manière à survivre lors de leur passage à travers l’estomac et également pour ne pas être détruits par la bile. Ce n’est qu’une fois dans la dernière partie de l’intestin grèle et dans le colon que les probiotiques exercent leurs actions bénéfiques. Les compléments alimentaires que l’on peut trouver sur le marché sont destinés tant aux gens en bonne santé qu’à ceux qui souffrent de dysfonctionnements divers. En raison de leurs effets curatifs, on les classe davantage dans la catégorie des « nutraceutiques » et des « alicaments » que dans celle des médicaments. Parmi les probiotiques, les produits les plus courants sont certaines bactéries lactiques nobles comme les bifidobactéries et les lactobacilles.

Les probiotiques les plus utilisés

Parmi les probiotiques les plus fréquemment utilisés, on trouve les bifidobactéries (Bifidobacterium lactis, Bifidobacterium longum, Bifidobacterium breve) et les lactobacilles (Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus bulgaricus etc.)

Ces probioques utiles sont présents en tout premier lieu dans les produits laitiers fermentés. Les yaourts contentant des cultures vivantes ont des effets curatifs mais la choucroute crue (non pasteurisée) contient également des probiotiques en quantité intéressante. Néanmoins, quand nous voulons remplacer les bactéries bénéfiques éliminées des intestins par des probiotiques, il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives en matière de compléments alimentaires de qualité.

Pour pouvoir survivre au brassage acide de l’estomac et au passage dans la partie supérieure de l’intestin grèle pour aller coloniser significativement la dernière partie de l’intestin grèle et le colôn, le nombre de bactéries viables contenues dans les probiotiques est crucial.

Les produits probiotiques les plus stables sont ceux dans lesquels les bactéries vivantes sont présentes sous forme de probiotiques lyophilisés, (séchage à froid) dans des capsules (et non des comprimés), qui s’avèrent plus résistantes au milieu acide de l’estomac. C’est la pertinence de la composition des divers probiotiques utilisés dans un produit qui permet de délivrer le maximum de bactéries vivantes dans les intestins. Une formule de qualité pourra considérablement améliorer nombre de dysfonctionnements digestifs. Le probiotique Vitamin Plus a été développé pour répondre à ce challenge de manière optimale.

Un nouvel avenir pour les probiotiques

Les expériences et les études démontrant les effets préventifs et curatifs des probiotiques sont chaque jour plus nombreuses. Leurs effets sont reconnus dans de nombreuses pathologies telles que l’intolérance au lactose, l’eczéma atopique, les diarrhées, les taux de cholestérol LDL trop élevés, les infections par des entéropathogènes intestinaux, la prévention du cancer et des allergies, la prévention et le traitement des maladies inflammatoires ou tumorales.

Dans le monde entier, l’intérêt croissant que portent la recherche médicale aux effets positifs des probiotiques grandit quotidiennement. En effet, les scientifiques progressent rapidement dans l’étude des mécanismes de fonctionnement cellulaire et moléculaire des probiotiques. Outre les effets modulateurs et anti-inflammatoires reconnus qu’ils exercent sur le système immunitaire, certaines études récentes et prometteuses démontrent que certaines souches de probiotiques présentent des bénéfices encore insoupçonnés sur la santé humaine. En conséquence, introduire des aliments probiotiques dans notre régime quotidien est l’une des meilleure disposition que nous pouvons prendre pour conserver ou pour améliorer notre état de santé.

Il est clair aujourd’hui,qu’au titre d’aliment-santé, et ce dans un avenir proche, les probiotiques occuperont une place prépondérante dans notre alimentation au travers de laitages fermentés, de produits enrichis en bactéries amies ou de compléments alimentaires.

Ces bactéries bénéfiques sont clairement appelées à jouer un rôle déterminant dans la prévention et le traitement des maladies modernes dites de civilisation.

Swiss Probiotix®

Swiss Probiotix® - Probiotique de qualité premium

Swiss Probiotix® est un complément probiotique qui contient différentes espèces de bactéries bénéfiques lyophilisées sous forme de gélules. 4 milliards de bactéries bénéfiques provenant de 10 espèces différentes sont disponibles dans chaque gélule pour rétablir l’équilibre intestinal. Il est également recommandé aux végétariens.

Continuez à lire >>